Dubaï, c’est les buildings de luxe, les grands restaurants et les plages, mais pas seulement. C’est aussi un coin de notre planète où se développent une faune et une flore très spécifiques, adaptées à la vie dans les espaces arides. Pour présenter ses animaux, la ville de Dubaï a créé en 2017, le Dubaï Safari Park. Mais que peut-on trouver exactement dans cette parcelle du désert d’Al Warqaa ?

Le safari

Préparez vos passeports et vos appareils photo, vous partez pour 45 minutes d’aventure. Le safari village est l’attraction principale du parc zoologique et c’est un incroyable voyage dans le monde animal.

Sur la piste caillouteuse, l’autobus vous emmène dans le territoire des lions, des girafes et des hippopotames. L’épaisse barrière coulisse lentement, le car entre maintenant dans le sas qui empêche les grands carnivores de s’échapper de leur réserve.

Dans la rivière, seules deux narines permettent de distinguer le crocodile du Nil. Mais lorsqu’un oiseau passe, impossible d’ignorer sa gueule grande ouverte qui surgit de l’eau. Le volatile s’en tirera pour cette fois-ci en s’enfuyant devant un rhinocéros observateur. On ne plaisante pas avec les grands reptiles.

Dubaï Safari Park : ne l’oubliez pas dans votre planning !

Le safari vous donne l’opportunité de découvrir presque le tiers des animaux du parc dans des conditions de vie aussi naturelles que possible. Alors qu’il raconte quelques anecdotes sur les différentes espèces présentes, le guide aide également les visiteurs à voir les individus les plus discrets.

En plus de ces animaux emblématiques, vous pourrez observer d’autres membres de la faune sauvage tels que :

  • les buffles  
  • les lions  
  • les tigres d’Inde et du Bangladesh  
  • les hippopotames  
  • les rhinocéros  
  • les zèbres 
  • les éléphants  
  • les crocodiles 
  • les babouins  
  • les guépards  
  • les antilopes  
  • les hyènes  
  • les girafes 
  • les cerfs 
  • les autruches

Pas de tente ou de Bédouin dans les environs, l’espace est entièrement dédié à la faune. D’autres endroits dans l’émirat vous feront découvrir la vie dans les campements arabes ou les raids dans le désert.

Attention, la zone n’est accessible qu’aux visiteurs en possession d’un billet « safari ». Les tickets simples ne permettent pas d’accéder à cette partie du parc. Mais à l’extérieur, le Dubaï Safari Park, c’est aussi des spectacles qui mettent en valeur les compétences insoupçonnées de la nature.

Des spectacles animaliers

Les spectacles sont disponibles dans les différentes zones du parc, appelées « les villages ».

Au village des explorateurs

Le village des explorateurs propose les spectacles les plus variés. Le nourrissage des girafes ou les courses de guépards (l’animal terrestre le plus rapide du monde) raviront les plus jeunes. Mais ce n’est pas tout.

Le bassin des hippopotames se trouve également dans cette partie du parc. Alors qu’en surface tout semble vide, vous pourrez observer la paisible vie aquatique de ces mammifères en apnée. Le jardin complète l’aquarium de Dubaï qui est lui consacré aux poissons.

Un touraco, plutôt doué, qui trie ses déchets, ou un perroquet multicolore qui vole au doigt et à l’œil, le spectacle des oiseaux impressionne les visiteurs. Il dure 25 minutes avec une séance à 11 h et une autre à 14 h.

Dans une seconde présentation aérienne, les aigles sont à l’honneur. Ne bougez surtout pas, ils chassent leur encas au-dessus de vos têtes. La démonstration de 25 minutes se déroule au square des oiseaux de proie à 16 h 30.

Mais au-delà des rapaces, des cigognes et des calaos rhinocéros, le show est aussi l’occasion de mieux comprendre comment ces résidents ailés contribuent à faire fonctionner leur écosystème.

C’est au total plus de 45 espèces qui logent au village des explorateurs, parmi elles :

  • la girafe d’Afrique du Sud 
  • l’éland 
  • l’impala 
  • le mouton à grandes cornes 
  • le hibou sage 
  • l’antilope nilgaut et l’antilope des sables 
  • le lion brun 
  • la grue noire 
  • la cigogne blanche et la marabout 

Au village asiatique

Du grand singe d’Asie à l’ours lunaire, le village asiatique accueille les espèces les plus rares du continent oriental. Vous souhaitez explorer la nature sauvage et préservée de l’Asie du Sud-Est ? Partez à la rencontre des animaux passionnants de cette partie du monde. 

On peut ainsi découvrir dans leur milieu naturel :

  • les dragons de Komodo 
  • les tigres 
  • les gibbons 
  • les canards mandarins 
  • l’ours lunaire

Cerise sur le gâteau, entre les ponts et les abris en forme de pagode, des danseurs indiens présentent leur art aux passants.

Depuis l’amphithéâtre du village, on peut assister au spectacle aérien, terrestre et aquatique des créatures incroyables. Le show dure environ 30 minutes avec deux séances à 13 h et 15 h.

Au village arabe

Inspiré du safari, le village arabe se visite à bord de petites voitures. 

Du haut des dunes, une meute de loups d’Arabie surveille le troupeau de gazelles qui broute un peu plus bas. Mais depuis la voiturette empruntée dans le secteur asiatique, c’est vous qui observez les canidés. Si une sortie en quad dans le désert offre les sensations fortes des milieux arides, elle permet rarement de côtoyer les animaux d’aussi près.

Parsemé de blocs rocheux dans une végétation éparse, le village bédouin reproduit la vie sauvage du territoire dubaïote. L’espace est consacré aux espèces emblématiques de la péninsule arabique dont : 

  • les oryx arabes et algazelles 
  • les gazelles arabes, des sables et des montagnes 
  • les addax 
  • les antilopes 
  • chameaux
arabian desert safari dubai

Au village des enfants

Le Safari Park de Dubaï, c’est également une mini-ferme pédagogique spécialement conçue pour toute la famille. Les plus jeunes peuvent y découvrir les animaux domestiqués et les différents métiers qui leur sont associés. Plus qu’une ménagerie, ce village est avant tout un lieu de découvertes pour apprendre en s’amusant. Monter un poney, traire des vaches, brosser les chèvres naines ou récolter les œufs des poules, s’instruire n’a jamais été aussi oxygénant.

Adultes et enfants peuvent nourrir les chèvres à 11 h 30 et à 16 h 15.

La ferme typiquement persique présente des animaux qui ne sont pas toujours communs en Europe, par exemple :

  • l’oiseau d’amour africain 
  • la perruche alexandrine ;
  • le perroquet à capuchon noir et le perroquet amazone 
  • le bouvreuil eurasien 
  • le canard local 
  • le mouton Najdi 
  • la perruche à tête prune et la perruche à collier 

Le village africain

Avec plus de 80 espèces, le village africain est le plus peuplé du parc. Il vous emmène à la découverte de la plaine africaine et de sa biodiversité. Entre les cases traditionnelles, les sentiers nous conduisent à la découverte des différents enclos. On y observe les animaux symboliques de la savane comme :

  • le lion blanc 
  • la girafe 
  • le zèbre 
  • l’éléphant d’Afrique 
  • les gorilles 
  • chimpanzés 
  • plus de 50 reptiles

Dans la grande volière, les oiseaux en semi-liberté viennent à la rencontre des passants et se posent sur les rochers. À l’aide de l’équipe animalière, il est facile de dénicher les spécimens les plus timides.

Le village de l’oued

Les deux restaurants du village de l’oued vous permettent de vous rassasier et de faire une pause dans votre périple à travers le monde animal. Mais vous pouvez aussi choisir de pique-niquer dans l’herbe, entre les paons, les canards et les cygnes pour profiter un peu plus de cette journée pas comme les autres. Ses installations vous offrent un moment zen à l’image de la cascade solaire qui relaxe les visiteurs au rythme du clapotis de l’eau.

Un espace pour préserver la biodiversité

En prenant l’option behind the scene vous verrez les soigneurs à l’œuvre dans les coulisses. Vous pourrez également nourrir les rhinocéros blancs.

Dédié à la protection de la nature, le parc animalier a pour première vocation de remplacer l’ancien zoo. 40 millions de dollars ont été investis dans une surface de 119 hectares pour offrir à ses pensionnaires de meilleures conditions de vie, plus d’espace et des zones climatisées. Le Jardin zoologique est fermé l’été pour laisser les animaux les plus fragiles se reposer dans des endroits où le climat est plus adapté à leur métabolisme.

De plus, des recherches sont menées pour la reproduction et la réintroduction de nombreuses espèces menacées dans leur habitat naturel d’origine.

Le Jardin zoologique investi, par ailleurs, dans des projets écologiques. Il est réputé pour être entièrement autonome en électricité grâce à son installation solaire. Il recycle aussi l’eau et utilise ses déchets compostables pour fertiliser la terre.

Un espace en constante évolution

Avec plus de 3 000 individus et 250 espèces représentées sur 119 hectares, le Dubaï Safari Park est un des plus vastes jardins zoologiques. Et il projette encore de s’agrandir ! Une extension devrait bientôt permettre d’accueillir 2 000 animaux supplémentaires et un zoo mobile pour accompagner les enfants dans leur découverte de la faune.

En mélangeant habilement les escapades de types safari, les démonstrations animalières et les informations scientifiques, c’est un parc parfait pour les amoureux de la nature. 

Informations pratiques

  • Le Dubaï Safari Park n’est accessible qu’en voiture. Cliquez ici pour louer un véhicule au meilleur prix
  • Le ticket « safari » est nécessaire pour entrer dans le safari village 
  • L’option « plus » donne accès au petit train pour rejoindre les zones plus rapidement ainsi qu’à des places réservées sur les différents spectacles 
  • L’option behind the scene permet de nourrir les rhinocéros blancs 
  • Vous gagnerez beaucoup de temps en commandant vos entrées en ligne 
  • La visite complète dure 5 à 6 heures 
  • Il n’y a pas de distributeur de billets dans le parc 
  • Il faut prévoir d’emporter de l’eau et éventuellement une ombrelle
  • Pour compléter l’expérience, d’autres endroits dans Dubaï se sont spécialisés dans les rencontres avec les dauphins.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Retour haut de page